Magazine Panafricain d'Informations Sportives, Culturelles et Publicitaires

 
 
 
RETOUR
 
 
 

 

 

 

 

     

Mohamed Salah GHALY
au zénith de son talent au moment d’accueillir la 5è CAN en Egypte !

 

Dans une Égypte renaissante sur le plan international après la parenthèse de la révolution post-Mubarak, l’attribution de l’organisation d’une 5è CAN à ce pays et le doublé de Mohamed Salah au « Ballon d’or » sont de très grandes nouvelles…

 A bientôt 27 ans, Mohamed Salah, rentre un peu plus dans la glorieuse et riche histoire sportive de son pays, après son deuxième « Ballon d’or » consécutif obtenu en terre sénégalaise, face à Sadio Mané, son coéquipier et plus sérieux challenger pour les trophées individuels en Afrique durant les années à venir. Tout un symbole. Un doublé qui projette d’ores et déjà l’attaquant africain aux cheveux bouclés dans le cercle très fermé des footballeurs du continent noir ayant enlevé consécutivement, soit de manière discontinue mais à deux reprises, le « Ballon d’or africain ». Actuel joueur le plus cher de l’Histoire du monde arabe, Mo Salah a mis d’accord tous les observateurs du foot autour de son talent durant la saison 2017-2018, en établissant le record de 32 buts marqués sur une saison en Premier League, avec Liverpool FC ! Pour parvenir à ce record inédit, le chauvin Salah a dû reléguer aux oubliettes des performances bâties par des virtuoses comme Alan Shearer, Cristiano Ronaldo ou encore Luiz Suarez. De quoi consolider l’image de star panarabe du natif de la commune de Basyoun (dans le gouvernorat de Gharbeya, nord de l’Egypte). Rarement, un joueur du foot s’est bâti une si solide réputation de «joueur modèle et musulman pratiquant», sur et en dehors du terrain, dans le monde arabe comme le rapide et technique ailier droit de Liverpool FC. En équipe nationale depuis 2011, Mo Salah en constitue l’un des meilleurs atouts, avec 40 buts marqués en moins de 70 sélections. Revanchard à souhait après une Coupe du monde 2018 ratée (car perturbée dans les coulisses par diverses affaires), l’Égypte et Salah retrouveront en juin prochain la CAN, avec le statut de vice Champions d’Afrique souhaitant ardemment redevenir Champions, après neuf ans de disette. De 2006 à 2010, l’Egypte avait porté à 7 ses titres enlevés en phase finale de la CAN, grâce à une génération dorée renfermant des stars dans tous les compartiments de sa sélection, et surtout grâce au virtuose Mohamed Abutrika. En 2019, la forme de la sélection la plus titrée du continent noir se mesurera à l’aune de la santé physique et tactique de Mohamed Salah. Quand l’Egypte ouvre ses entrailles au monde pour abriter la 5è CAN de son histoire Après 1959, 1974, 1986, 2006, l’Egypte (nation indépendante depuis 1922), du haut de ses 1.001.450 km², accueillera du 15 juin au 13 juillet 2019 la 32è CAN de l’histoire de la CAF, avec 52 matches programmés. Première CAN de l’histoire qui va regrouper 24 équipes (parmi lesquelles se retrouvent de nouveaux venus), la grand-messe 2019 est programmée pour se tenir sur quatre sites tout aussi éclectiques les uns que les autres d’un point de vue touristique que sont Alexandrie, le Caire, Ismaïlia et Port-Saïd. État le plus peuplé du monde arabe et 3ème pays à la plus forte démographie en Afrique derrière le Nigeria et l’Éthiopie, avec plus 92 millions d’habitants, l’Égypte est célèbre et reconnue sur la planète essentiellement à cause de la brillante civilisation de son peuple qui s’est bâtie autour de ses pharaons et célèbres pyramides. 92 millions d’Égyptiens, 92 millions de potentiels supporters des Pharaons. Un peuple fait non seulement de connaisseurs mais aussi de fanatiques du ballon rond qui a repris goût ces 3 dernières années à la fréquentation des stades après la douloureuse parenthèse des matches du Championnat local sans spectateurs, après la Révolution de 2011 qui a renversé le Président Hosni Moubarak. Le Président Abdel F. Saïd Hussein Khalil al-Sissi (64 ans), au pouvoir officiellement depuis le 8 juin 2014 (et réélu le 28 mars 2018) est le premier artisan de cette Egypte renaissante, ambitieuse et capable de se projeter hors de ses frontières avec des ambitions continentales. Comme à travers l’élargissement entre août 2014 et août 2015 du célèbre Canal de Suez (qui rapporte annuellement plus de 5,3 milliards de dollars US aux Égyptiens), l’organisation de la CAN, ou encore la prochaine Présidence tournante de l’UA que doit assumer à partir de 2019 Hussein Khalil al-Sissi !! Vainqueur de la CAN en 1957, en 1959, en 1986, en 1998 en plus du triplé historique consécutif entre 2006 et 2010, l’Égypte a les armes techniques et les atouts tactiques pour soulever son 8è sceptre continental sur ses propres installations.

Préférence Magazine, Janvier/Février 2019

g
 

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

ESPACE

 

Adresse : 08 BP 0185 Cotonou (Rép. du Bénin) - Siège : Ouaga Centre / Allée Maison des jeunes - Siège Social : Bénin, Togo, Côte d'Ivoire, Sénégal

Téléphone. : (+229) : 97 58 87 87 / (+229) :  97 87 59 18 - Site Web : www.preferencemag.com  - E-mail : prefmag56@yahoo.fr

 

Tous droits réservés à PREFERENCE MAGAZINE @ 2013